De nombreux dispositifs de défiscalisation 2019 sont accessibles aux contribuables disposant d’un foyer fiscal établi en France. Le choix de l’un d’entres eux dépend généralement de la situation de tout un chacun. Cela dépend également du genre d’investissement souhaité par le bailleur : immobilier, assurance vie, cinéma, etc.

Les fiscalistes ont étudié la question et ont établi que la loi Pinel 2019 reste encore le dispositif de défiscalisation le plus avantageux. En effet, elle convient à tout le monde, quel que soit le montant fiscal auquel il doit s’acquitter. Elle est accessible à tous et offre des avantages fiscaux importants, jusqu’à 21% de réduction fiscale pour 12 années d’investissement immobilier.

Découvrez dans cet article tous les dispositifs de défiscalisation 2019 qui sont mis à votre disposition pour réduire vos impôts sur le revenu.

Ces informations pourront vous servir de guide pour votre défiscalisation 2019. Selon les fiscalistes professionnels, les investissements immobiliers permettent des avantages fiscaux constants pendant une longue durée. Ce qui n’empêche évidemment pas les investissements productifs et les mécanismes visant la baisse du revenu d’être profitables à tous les contribuables Français.

Sachez néanmoins que le montant de votre diminution d’impôts dépendra principalement du montant de votre imposition sur le revenu. C’est notamment le cas avec le dispositif de défiscalisation Pinel 2019. Il faut également que vous ne soyez pas endettés.

Si vous payez moins de 1500 euros par an, d’autres critères permettront d’identifier le dispositif de défiscalisation qui répond au mieux à vos attentes. Vous pouvez alors vous faire conseiller par un fiscaliste expérimenté ou utiliser les simulateurs gratuits proposés en ligne. De cette manière, vous disposerez de toutes les informations dont vous avez besoin afin d’analyser l’investissement rentable que vous devez réaliser.

Afin de vous aider à étudier la question, découvrez dans cet article tous les dispositifs de défiscalisation 2019 conseillés par les professionnels pour chaque montant d’imposition sur le revenu. Utilisez ce guide de défiscalisation 2019 pour orienter vos futurs investissements pour cette année et bénéficier des meilleurs taux de réduction fiscale possibles.

Je paie 3000 euros d’impôts sur le revenu

Si vous payez 3000 euros d’impôts sur le revenu, vous disposez de plusieurs mécanismes de défiscalisation. Vous pouvez notamment opter pour la loi Pinel 2019 qui vous permet d’obtenir une réduction fiscale pouvant atteindre les 6000 euros par an pendant les 9 premières années, puis 3000 euros par an pendant les 3 années suivantes.

Pour ce faire, vous pouvez jouer sur les amortissements, l’augmentation des provisions et l’amélioration des revenus. Même pour un IR de 1500 €, il est tout à fait possible de jouir des avantages fiscaux proposés par la loi Pinel. Alors, 3000 euros d’impôts sur le revenu ne seront pas difficiles à réduire avec ce dispositif de défiscalisation.

Je paie 4000 euros d’impôts sur le revenu

Si vous payez 4000 euros d’impôts sur le revenu, vous pouvez également jouer sur la durée des amortissements afin de réduire vos obligations fiscales. Pour ce faire, il vous faut simplement d’étudier les barèmes imposés par l’administration fiscale, puis de choisir la durée de remboursement qui sera la plus courte. De cette manière, vous pourrez accélérer vos amortissements et réduire considérablement vos 4000 euros d’impôts sur le revenu.

Sinon, vous pouvez aussi opter pour la réduction de l’impôt via l’augmentation du quotient familial. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les revenus déclarés sont habituellement divisés par le nombre de parts fiscales. C’est-à-dire que plus vous avez de personnes à charges, plus la réduction de vos impôts sera importante.

Une naissance est un atout considérable pour les contribuables souhaitant diminuer leurs impôts sur le revenu. En effet, une naissance vous permet de bénéficier d’une majoration du quotient familial pour l’année passée. De plus, un peu plus grand, sachez que votre enfant sera toujours à votre charge. Il représentera alors une part fiscale qu’il ne faut jamais négliger.

Je paie 5000 euros d’impôts sur le revenu

Payer 5000 euros d’impôts sur le revenu est assez important. Pour réduire cette somme, d’autres dispositifs de défiscalisation s’offrent à vous. Vous pouvez, par exemple, investir dans l’immobilier locatif et dynamiser votre épargne-retraite. En effet, les crédits immobiliers sont actuellement accessibles à tous. Ils vous permettent d’acquérir un logement et ainsi alléger vos impositions. Notez que les intérêts liés à votre emprunt immobilier sont parfaitement déductibles de vos revenus locatifs.

En même temps, si vous pensez investir dans le logement ancien, vous augmenterez encore vos chances de bénéficier d’une réduction d’impôts grâce aux déficits fonciers. Ceux-ci seront alors reportés sur votre revenu global.

Évidemment, vous pouvez aussi vous référer à la loi Pinel 2019 pour votre investissement dans l’immobilier locatif. Pour réduire vos 5000 euros d’impôts sur le revenu, vous n’aurez aucun problème avec le dispositif Pinel. La loi Pinel 2019 vous permet d’investir dans le neuf. Ce qui est une technique fortement conseillée par les fiscalistes pour diminuer vos impôts.

Je paie 6000 euros d’impôts sur le revenu

Si vous payez 6000 euros d’impôts sur le revenu, vous pouvez également utiliser le PERP ou le Plan d’Épargne Populaire. En effet, ce dispositif est considéré comme une solution d’épargne à long terme. Le PERP permet notamment de payer moins d’impôt, mais aussi de se constituer un capital important pour votre retraite.

Cette réduction fiscale est habituellement conditionnée par la tranche marginale d’imposition dans laquelle vous vous situez. Le PERP offre un taux de réduction fiscale pouvant atteindre les 45%. Ce qui veut dire que si vous payez 6000 euros d’impôts sur le revenu, vous pouvez économisez 4500€ si vous versez environ 10.000 € sur votre PERP.

De plus, sachez également que même si vous n’utilisez pas votre déduction fiscale pendant une année, celle-ci sera toujours reportable l’année suivante, mais aussi pour les 3 années qui suivent. Voilà pourquoi, un investissement en PERP restera fiable et garanti. Il vous aidera assurément à alléger vos 6000 euros d’impôts sur le revenu.

Je paie 7000 euros d’impôts sur le revenu

Si vous payez 7000 euros d’impôts sur le revenu, pourquoi ne pas essayer l’investissement PME. Ce dispositif vous permet d’économiser jusqu’à 18% du montant que vous aurez investi. En effet, l’investissement direct dans une PME permet de faire bénéficier 9000 € à une personne seule, et 18.000 € à un couple.

Pour ce faire, vous aurez à choisir une PME, laquelle doit avoir au minimum 250 salariés et faire un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros. Cette PME doit exercer depuis au moins 7 ans et afficher un bilan inférieur à 43 millions d’euros. Pour profiter de cette réduction fiscale, il vous faut souscrire ou augmenter le capital tout en conservant les titres nouvellement acquis pour une durée minimale de 5 ans.

Il faut néanmoins noter que l’IFI ne propose pas d’avantages fiscaux pour les investissements en PME comme c’est le cas avec l’ISF. Notez également que les conditions d’éligibilité des sociétés pouvant être utilisées pour ce type d’investissement ont récemment été changées. N’hésitez pas à faire une petite recherche ou demander à votre fiscaliste avant de vous y engager.

Je paie 8000 euros d’impôts sur le revenu

Les revenus défiscalisés en LMNP sont vivement conseillés pour les contribuables qui paient environ 8000 euros d’impôts sur le revenu, ou même plus. Le LMNP ou statut de « Loueur Meublé Non Professionnel » consiste à investir dans les résidences gérées. Ces dernières peuvent être dédiées aux étudiants ou aux séniors selon vos préférences.

Le LMNP est intéressant car vous, l’investisseur, pourra déduire l’amortissement de votre investissement ainsi que les intérêts de vos crédits. Cette action impacte directement sur la défiscalisation de vos revenus de location.

Ce qui est également bien avec le statut LMNP, c’est que vous pouvez récupérer la TVA. Il est juste important de respecter toutes les conditions relatives à ce dispositif de défiscalisation. Il faut, par exemple, faire gérer vos biens immobiliers investis par des sociétés gestionnaires. En plus des rentes locatives, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale conséquente (+ de 3500 euros par an).

S’il s’agit d’un bien neuf, vous pouvez opter pour la loi Censi-Bouvard et bénéficier d’une réduction fiscale de 11%, laquelle sera répartie sur les 9 années d’investissement. Retenez néanmoins que le dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard est soumis à un plafonnement annuel d’investissement, lequel est de 300.000 euros.

Je paie 9000 euros d’impôts sur le revenu

Saviez-vous que faire des dons pouvait vous rapporter énormément d’avantages fiscaux ? Si vous faites partie des contribuables fortement imposés, dans le genre payer 9000 euros d’impôts sur le revenu, vous pouvez peut-être envisager de faire des dons.  

En effet, un taux de déduction d’impôt équivalent à 66% sur les sommes versées est accessible à tous ceux qui fassent des dons à un organisme reconnu d’intérêt général ou d’utilité publique. Notez toutefois que c’est plafonné à une réduction maximale de 20% sur le revenu imposable.

Sinon, vous pouvez aussi employer un salarié à domicile et bénéficier d’un taux fiscal de 50% sur les dépenses supportées durant l’année. En effet, le fait d’employer un salarié à domicile, de le payer directement ou via l’intermédiaire d’une association agrée vous permet de profiter d’un crédit d’impôt.

Il y a juste certains métiers qui sont plus sollicités que d’autres comme ceux relatifs au ménage, à la garde des enfants, au soutien scolaire, aux travaux de jardinage, à l’aide à domicile pour les personnes âgées ou les personnes handicapées, à la préparation de repas, etc.

Comme toujours, il y a des conditions à respecter pour profiter de tous ces avantages fiscaux. Et il est toujours recommandé de demander l’avis d’un professionnel pour vous guider vers le dispositif de défiscalisation 2019 adapté à vos besoins.

Je paie 10000 euros d’impôts sur le revenu

Pour une meilleure rentabilité fiscale, vous pouvez dire adieu à vos 10000 euros d’impôts sur le revenu grâce au déficit foncier. Les fiscalistes le qualifient de mécanisme de « gommage » fiscal efficace. Selon ces spécialistes, le déficit foncier est même bien meilleur que la loi Pinel car il n’impose pas de limite sur le montant de vos travaux de rénovation. De plus, il n’est pas concerné par le plafonnement des niches fiscales de 10000 euros par an.

Pour investir via le dispositif de défiscalisation du déficit foncier, vous avez le choix entre 4 grandes SPCI : l’Amundi Défi Foncier 2 ou le Crédit Agricole avec ses 50 % de quote-part de travaux, le Grand Paris Pierre Capitalisation ou l’Inter Gestion et ses 65% de quote-part de travaux, le Renovalys 6 ou l’Advenis Investment Managers et ses 50 % de quote-part de travaux par an, et enfin l’Urban Pierre 3 ou l’Urban Premium et ses 65% de quote-part de travaux.

Sinon, il y a aussi la SPCI « Monuments Historiques » qui est très avantageuse fiscalement parlant, mais qui nécessite au minimum 15 ans d’investissement. Toutefois, pour réduire à long termes vos 10000 euros d’impôts sur le revenu, l’option mérite d’être étudiée plus sérieusement.  

Je paie 11000 euros d’impôts sur le revenu

La loi Malraux convient parfaitement aux personnes qui paient 11000 euros d’impôts sur le revenu par an. A titre de rappel, la loi Malraux permet d’investir dans la rénovation des quartiers historiques de France et de bénéficier d’une réduction fiscale équivalente à 30% du montant investi dans les travaux.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal de la loi Malraux, il faut choisir des biens immobiliers situés dans des secteurs sauvegardés et s’engager à les rénover. Après cette restauration de l’ensemble du bien, il est obligatoire de le mettre en location à titre de résidence principale pour 9 ans.

Les avantages fiscaux vous feront assurément économiser sur vos 11000 euros d’impôts sur le revenu habituels. Toutefois, avant de vous engager dans la loi Malraux, assurez-vous de connaître toutes ses conditions d’éligibilité. Pour ce faire, il n’y a pas de meilleure solution que de se faire assister par un fiscaliste professionnel.

Je paie 12000 euros d’impôts sur le revenu

Si vous payez 12000 euros d’impôts sur le revenu, les investissements FCPI et FIP vous conviendront assurément. En effet, les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation et les Fonds d’Investissement de Proximité vous font gagner jusqu’à 18% de réduction fiscale. Ce taux de réduction peut encore évoluer jusqu’à 25% du montant investi, ou de 38% si vous investissez en Corse.

Pour investir dans les FCPI, il faut engager de l’argent à hauteur de 60% dans des sociétés innovantes, lesquelles ne doivent pas être cotées. Ces sociétés doivent également faire partie de l’Union Européenne. C’est un dispositif de défiscalisation fortement avantageux pour tous ceux qui paient 12000 euros d’impôts sur le revenu, voire plus.

Pour un investissement FCPI, vous devez bloquer vos fonds pour une durée minimale de 8 ans ou 10 ans. Toutefois, durant tout ce mandat d’investissement, vos avantages fiscaux seront considérables et vous permettront de réaliser de belles économies.

Je paie 15000 euros d’impôts sur le revenu

Les SOFICA figurent parmi les mécanismes de défiscalisation qui proposent les taux les plus élevés en termes de réduction fiscale. En effet, les SOFICA proposent jusqu’à 48% de réduction d’impôts. Il s’agit alors d’investir au minimum 10 % du capital des sociétés de production de films français.

Avec 48% de taux de réduction fiscale, même si vous payez 15000 euros d’impôts sur le revenu, vous pourrez toujours bénéficier de bons avantages fiscaux.   

Même si vous êtes dans cette tranche d’imposition, sachez que vous pouvez combiner plusieurs dispositifs de défiscalisation. Vous pouvez à la fois investir dans les SOFICA et dans le secteur immobilier. La loi Pinel, la loi Malraux ou encore la loi Censi-Bouvard s’adressent justement aux contribuables fortement imposés.

Pour la loi Pinel 2019, vous pouvez bénéficier jusqu’à 21% de réduction fiscale pour une durée de location de 12 ans de vos biens immobiliers. La loi Malraux vous permet de bénéficier d’un taux de réduction fiscale équivalent à 30 % pour une durée de 9 ans. Et la loi Censi-Bouvard vous offre 11% de réduction d’impôts pour un investissement de 9 ans. Il ne vous reste donc plus qu’à faire un choix adapté à votre situation et à vos objectifs.

Je paie 2000 euros d’impôts sur le revenu

Si vous payez 2000 euros d’impôts sur le revenu, le logement locatif reste une opportunité indéniable. La loi Pinel 2019 est un dispositif fortement recommandé par les fiscalistes. Si vous n’avez contracté aucune dette, vous pouvez investir 100.000 euros dans l’acquisition d’un logement neuf. Si vous vous engagez à le louer pendant 12 ans, vous pourrez bénéficier d’environ 1750 € par an (100.000 €*21%/12).

Évidemment, il est obligatoire de respecter les conditions imposées par la loi Pinel 2019 sans quoi vous ne bénéficierez pas de tous ces avantages. Afin d’optimiser votre défiscalisation 2019, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel en gestion du patrimoine.

Cet expert saura analyser votre situation personnelle et vous orienter vers le dispositif de défiscalisation qui vous conviendra le mieux. Comme cité tout au long de cet article, votre défiscalisation sera avantageuse en fonction de votre cas personnel.